Home » Histoire de la sophrologie

Histoire de la sophrologie

cascadeCréée en 1960 par Alfonso Caycedo, neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne, son nom vient du grec «sôs» sérénité/harmonie, « phren » l’esprit, « logos » la science, littéralement «la science de l’esprit serein, harmonieux».

A l’origine, ce terme désignait les techniques d’Hypnose utilisées en milieu hospitalier par les psychiatres.
Puis d’autres techniques telles que :

* la Méthode Coué (pensée positive),

* la Relaxation progressive de Jacobson (relâchement des tensions musculaires),

* le Training autogène de Schultz (autorelaxation par la suggestion),

*le Yoga (stimulation de la respiration et relâchement musculaire) et

* le Zen (pratique de la méditation) viennent enrichir ses bases.

Alfonso Caycedo va rassembler ces connaissances et techniques en une seule méthode complète et efficace qui  prend en compte la personne dans sa globalité physique et mentale.

Forte des résultats positifs qu’elle va apporter, la Sophrologie sera très vite reconnue dans le monde médical occidental. Le premier congrès de la Sophrologie en France se déroulera en 1972 à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Elle sortira du milieu médical ensuite pour être pratiquée hors des hôpitaux et devenir également unediscipline préventive.
Elle confirmera sa place dans la prévention et la promotion de la santé, mais apparaîtra également comme un important potentiel de développement de la personne, puis va conquérir le domaine sportif car elle s’avère très performante pour une bonne préparation mentale.

La Sophrologie a aujourd’hui 50 ans, son efficacité est reconnue et elle est entrée dans le quotidien de nombreuses personnes